Archive for février 2009

Article routinier

13 février 2009

Yo!

Mes amis me semble qu’il y a longtemps que je n’avais pas écrit… En fait c’est simple! C’est la foutue routine qui est commencée, à peu près comme l’an passé à cette même période! J’ai travaillé 7 jours consécutifs, et aujourd’hui était mon premier jour de congé en une semaine!

Donc mes amis la crise financière est terminée, les problèmes de l’appartements sont réglés, la neige est fondue. J’ai bien peur que l’époque des rebondissements est terminée! Mon seul regret maintenant c’est que je trouve que je n’ai pas assez de temps pour visiter, surtout que apparemment je vais travailler 5 jours semaine au lieu de 4 dès la semaine prochaine, étant donné que les affaires ont repris, m’a-t-on dit… En tout cas, je vais essayer de profiter pleinement de mes jours de congé. Aujourd’hui je suis allé explorer de nouvelles contrées à l’intérieur des limites de Londres (une mine inépuisable d’endroits à visiter). je me suis dirigé vers Morden, la dernière station de l’extrémité sud de la Northern Line (all change please). Ce quartier là c’est pas vraiment spécial en fait, c’est juste un autre village englouti dans l’interminable agglomération Londonienne. Demain il annonce du soleil, et j’ai bien l’intention de pousser mes explorations encore pls loin, en zone 6, extrème banlieue. Je crois que je vais retourner à Thamesmead où le film Orange Mécanique a été tourné et explorer plus en profondeur ce secteur. L’an passé quand j’étais allé j’étais passé à 200 mètres d’une vieille abbaye en ruines, je ne pouvais pas pas manquer ça, donc ça devrait être fait demain…

Ah et pis je ne vous avais pas parlé de Canterbury, ville étudiante, où j’ai finalement réussi à me rendre le lendemain de la tempête, alors que les trains étaient encore retardés… Ville anglaise typique, une rue commerçante animée, une immense église, assez pure laine… J’ai dû payer £5.50 pour entrer dans le domaine de la cathédrale, d’ailleurs je me demande quand ma carte étudiante 2006-2007 va arrêter d’être acceptée. Pas que je me plaigne, bien au contraire! En tout cas, j’aurai économisé £1.50 sur le prix d’entrée…

Et en terminant, j’ai foutu pas mal de photos sur Flickr, voici les liens que vous pouvez cliquer :

Liverpool, Manchester, Oxford et Canterbury

Un exemple de mon trajet quotidien pour me rendre au travail

Un résumé en photos de la tempête de neige

Et aussi plusieurs nouvelles séries de photos de London

Voilà! Bonne fin de semaine!

Publicités

Tempête de neige!!

2 février 2009

Avez vous regardé dehors aujourd’hui??? Il neige!!!! Bon pour vous c’est probablement une journée comme les autres, lundi de retour au travail, mais icitte, aux Londres, c’était le chaos!

Journal

Pour la première fois de l’histoire, de mémoire collective, tous les 7000 bus de la ville ont  été retiré des routes dès minuit hier soir, et toute a journée d’aujourd’hui. Cet après-midi, juste une poignée d’autobus étaient en opération… Le Blitz qui a détruit London pendant la Deuxième Guerre n’a pas réussi à faire retirer les bus des rues, mais la neige d’aujourd’hui a eu raison du système. Juste pour vous dire ce que ça peut représenter concrètement… À Trois-Rivières, il y a 12 lignes de bus. Ça c’est égal au nombre de lignes de métro qu’il y a à London, et ici il y a un total incroyable de 602 lignes de bus!!! Le tout couvrant « Greater London », la ville et la proche banlieue. Ben je peux vous dire que quand 602 lignes de bus arrêtent de fonctionner tout d’un coup, c’est le chaos assuré.

Big benÇa a commencé hier alors que j’étais en train de travailler, en fin d’après-midi. Ça c’est transformé en neige forte, digne des tempêtes hivernales québécoises, en soirée, et à ce moment là ça ne faisait plus de doutes que la neige resterait au sol. J’étais tout énervé (tout comme mes collègues), et fait quelques photos pendant ma pause. On a finit de travailler à minuit et demie, et j’étais déterminé à faire un détour par Big Ben sous la neige avant de rentrer. C’était super! Déjà à ce moment là le chaos et une atmosphère bizarrement festive régnait! Et pis je me suis rendu compte que je n’avais pas vu une seule bus entre Victoria Station et Big Ben, j’ai donc conclu que je rentrerait à pied. C’est pas si loin en soit, mais avec cette neige inespérée et mon appareil photo en poche, je n’ai pas pu résister de prendre quelques 120 photos et manger un kebab en chemin, ce qui a retardé mon retour et fait que je suis rentré à 3:00 am! Dire que je devais prendre le train de 9h33 pour Canterbury ce matin!

Victoria dans le chaosMais mes amis vous savez quoi? Il n’y avait pas de train de 9h33 pour Canterbury! Pas non plus de trains pour Brighton, ou Southampton, ou Croydon, ni aucune autre destination servie par la gare Victoria. Quand je suis arrivé à la gare, elle était presque vide et les tableaux indicateurs étaient vides! Cause de ces annulations? La neige bien sûr! Les aéroports aussi étaient fermés, by the way. Donc, en fait ça m’arrangeait, parce que ça a l’air bien beau Canterbury, une petite ville paisible au sud-est de London, mais avec toute cette neige et ce chaos, tout ce que je voulais faire, c’est de visiter London sous la neige et tâter le pouls de cette ville en état de crise! J’ai donc marché je ne sais pas combien de kilomètres, croisé je ne sais pas combien de bonhommes de neige, et adoré cette expérience! Je qualifierais cette journée de magique!

Bonhomme de neigeDonc mes amis, ce sont 20 centimètres de neige qui sont tombés sur la capitale à date, la pire tempête en 18 ans! Vous trouvez peut-être ça ridicule, mais ces gens-là ne sont totalement pas préparés à autant de neige en si peu de temps, puisque ça n’arrive presque jamais! Preuve : Après une nuit et une journée passée dans les rues de cette ville, aucun chasse-neige à l’horizon, et bien entendu les rues sont salés mais pas assez et seulement les principaux axes, et probablement personne n’a de pneus d’hiver. Donc la neige reste dans les rues, et là où y’a du traffic, elle est écrasée et se transforme en glace. J’avais le même feeling que si j’étais à Trois-Rivières que qu’il était tombé 1 mètre de neige! Et le plus drôle que j’ai vu. Ici ils n’ont pas de pelles, ils n’en ont normalement pas besoin. Donc pour déblayer le trottoir devant leur commerce ou l’entrée de leur maison, les gens balayaient la neige, avec un balai!! Business as usual!

En tout cas, demain, Canterbury, tentative No. 2. Je regarde par ma fenêtre et il neige encore, à 8h du soir. J’espère que demain ça sera en ordre pour que je puisse aller voir cette ville (qui sera probablement sous la neige elle avec) et poursuivre mon exploration plus en profondeur de ce pays! Ils n’ont pas voulu me rembourser mon billet de train acheté en ligne y’a quelques jours, mais apparemment il sera valide demain, exceptionnellement! On verra ben…

OxfordEt pis c’est vrai, je vous avais pas parlé d’Oxford! Oxford la ville universitaire dont tout le monde parle! La ville avec le plus de bâtiments historiques par pouce carré que toute autre ville où je suis allé avant! Et pis les bâtiments historiques attirent les touristes chinois comme la nourriture attire les pigeons. Heureusement c’est l’hiver et le temps était gris, donc ça les a dissipés assez vite fait, mais il y en avait encore trop. Décidément ce pays durant l’été ça doit être carrément insoutenable avec les touristes! Je suis de moins capable de sentir les touristes (bien que j’en sois moi-même un), ils ne sont pas assez pressés. J’aime pas non plus les gens trop pressés mais les touristes eux ils sont tellement lents! Et ils ne regardent pas derrière avant de s’arrêter subitement pour prendre une photo du même angle que celle qu’il y a sur leur carte postale… Collisions fréquentes. Au moins avec les gens pressés, si toi-même tu t’adonnes à être pressé, tu vas au même rythme qu’eux, pas besoin de les pousser dans bouette pour le frayer un chemin! Quoi qu’il en soit (ça dérappe) j’ai bien aimé Oxford, mais ça manque un peu trop d’endroits glauques à mon goût! Anyway je pense pas que Canterbury soit vraiment un spot glauque non plus… En tout cas…

Sur ce mes amis, portez-vous bien!