Liverpool, Manchester, froid, pluie, neige…

22 janvier 2009

… Bon OK, un peu de découvertes et d’émerveillement aussi! En fait j’exagère, cette virée à Liverpool et Manchester était géniale! Le fait est qu’il a en effet fait froid, très froid surtout lundi quand il a plu toute la matinée, et que j’ai quand même décidé d’aller explorer la ville… Comble du malheur, alors que j’étais au milieu de nowhere à quelques kilomètres de l’auberge, la pluie déjà froide s’est transformée en neige, presque un blizzard avec des vents à déplacer des humains (moi par exemple) et des flocons d’à peu près un pouce de diamètre (sérieux, jamais vu des flocons aussi gros)… Y’a pas eu d’accumulation mais mon manteau était plein de sloche, et bien entendu après même pas 2 minutes de cette tempête de neige fondante, mes pantalons était tous trempes et bien vite mes souliers ont commencé à prendre l’eau… Mon vocabulaire météorologique anglophone est assez boiteux je dois avouer, mais maintenant je sais ce que veut dire « gales » et « wintry showers », ce qu’ils avaient annoncé pour cette semaine… Et pis mes amis, je sens le besoin de le redire. Le froid européen est très différent du froid québécois. Icitte c’est humide et avec cette pluie ça fait juste rendre tout plus humide. Disons qu’il faisait peut-être 3 ou 4 au thermomètre, mais je vous ment pas, avec le vent et l’humidité, c’est comme s’il faisait -15 au Québec, c’était insupportable de marcher et de prendre des photos dans cette température de chien! En revenant à l’auberge, j’ai arrêté pour prendre une barre de chocolat au dépanneur et j’ai eu toute la misère du monde à sortir mon porte-feuille de mes poches (c’en était ridicule, devant le caissier) et à ouvrir l’emballage de la barre… Pourquoi? Mes mains étaient engourdies! Plus aucune force. La dernière fois que ça m’est arrivé c’était au primaire en revenant de glisser, j’avais pas été capable de dézipper mes jeans pour aller pisser haha… En tout cas c’était frette en sacre mes amis!

Donc, mis à part ce froid, cette virée a été riche en exploration et en visites… Liverpool, j’étais allé l’an passé, j’avais aimé ce que j’avais vu pendant les 6 heures sur 2 jours que j’avais passé là, je me devais donc d’y retourner 2 ou 3 jours. Et pis tant qu’à être dans les parages, pourquoi ne pas aller à Manchester, à 1h de là, ville dont je ne savais absolument rien, absolument aucune attente, et qui finalement m’a bien plu. Ça ressemble parfois à s’y méprendre aux villes de la côte est américaine, New York, Boston, etc… Architecture semblable, pas mal de buildings (c’est pas New York tout de même hein!)… J’étais pas trop dépaysé… Mais, ça fait « grosse ville » quand même, c’est très vivant.

Manchester :

Manchester

Manchester

Manchester

Et pis Liverpool… Belle et affreuse à la fois… Faut dire que 2008 a été l’année où Liverpool était la capitale européenne de la culture. On pourrait comparer Liverpool 2008 à Québec 2008, mais avec plus de projets… Pas mal de construction, des rues commerçantes toutes neuves et propres, nouveau musée, etc… Mais d’un autre côté, pas besoin de s’éloigner bien loin du centre pour se rendre compte que cette ville se remet encore d’une grosse dépression survenue quand les activités portuaires (autrefois le plus important port au monde) ont chuté. J’ai jamais vu ailleurs (et je suis allé à North Philadelphia) des quartiers aussi abandonnés qu’à Liverpool. C’est pas seulement quelques bâtiments, c’est parfois des quartiers au complet, genre 5-6 rues parallèles, toutes placardées, pu un char dans les rues, rien. Et pis la route qui mène à Manchester passe par un secteur appelé Kensington où la rue principale, sur environ 500 mètres, est carrément morte. Ça fait pitié. Mais vu que c’est une route principale et que plusieurs gens passent par là pour aller visiter Liverpool, spécialement en 2008 pour les festivités, ils ont remplacé les panneaux de métal gris par de beaux panneaux multicolores ayant pour thème « Liverpool ’08 », c’était presque beau… En tout cas, certains diront que je suis fou, mais la principale raison qui faisait que je voulais retourner là-bas était justement pour explorer ces quartiers abandonnés, chose faite maintenant.

Liverpool :

Liverpool

Liverpool

Liverpool

Liverpool

Liverpool

Bref c’était très cool. J’ai encore une fois fait trop de photos, un tri s’impose, mais il en restera encore trop, tant pis, des bons souvenirs pis ça coûte pas cher. Et pis à part de ça j’ai renoué avec les bonnes vieilles habitudes… Qui dit visites et exploration urbaine dit marche. En effet comme dans le bon vieux temps, me voici encore à marcher environ 20 km par jour. Le record des derniers jours est 24.5 km à Manchester, ce qui s’approche très près de mon record personnel de 25 km, à Rome le printemps dernier… M’a avoir des méchantes grosses jambes! Et pis là me voici de retour à London, avec ses gens stressés, ses gens bizarres, le traffic, le métro bondé. À chaque fois que je vais voir une plus petite ville et que je reviens ici je comprends un peu tous ces anglais qui disent haïr London, qui est comme Montréal ou Paris, la grosse ville sale que tout le monde déteste sauf leurs habitants respectifs. Heureusement mes amis, je n’en suis pas encore à penser ça!

En terminant, je recommence à travailler demain après-midi, surement plus sérieusement, je verrai demain sur l’horaire de la semaine prochaine. Espérons que je ferai de plus en plus d’heures, parce que j’avais dit qu’il n’y avait pas de crise financière, mais après des calculs plus poussés, je me suis rendu compte qu’il y en avait bien une, et que même le voyage en Islande est possiblement remis en question (je voulais surtout pas en arriver là mais faut voir la réalité en face). Donc d’ici les 2-3 premières payes, je vais devoir couper les dépenses inutiles comme les restos. Les choses inutiles n’incluent toutefois pas les visites, chu icitte pour voir du pays après tout!

En tout cas, j’me casse. À la prochaine.

Publicités

Des nouvelles

16 janvier 2009

Bonjour chers amis! Tout d’abord, nous n’avons pas encore internet dans la maison, mais ça devrait arriver autour du 20, dit la propriétaire. Donc je vous parviens en direct du McDonalds sur Victoria Street, où il y a de la Wifi Gratuite!

Alors me voici établi dans ma nouvelle chambre et avec mon travail à London! Bon, la job c’est bien, c’est comme l’an passé, je vais commencer plus sérieusement la semaine prochaine. Aujourd’hui y’avait du sampling, c’est-à-dire offrir aux passants des des petits contenants de café gratuitement… Je me suis donc tenu à un coin de rue très passant pendant 3 heures à crier « Free samples, free starbucks coffee samples, try it for free, free, free, help yourselves, its warm and free » etc, vous voyez le genre, c’était drôle!

Pour l’appart, c’est bien, mais je pense que j’ai choisi celui-ci parce que j’étais pressé, je le regrette un peu je dois dire… Il manque tellement d’affaires… Pas d’assiettes, pas de papier de toilette, pas de savon à main, pas encore de micro-ondes (supposé être là depuis quelques jours) ustensiles assez limités, pas de passoire mettons je voudrais me faire du spaghetti, la TV à 5 canaux… Bref pleins de petites choses en apparence connes, mais dont une maison à besoin, résultat on doit tout acheter ces affaires nous-mêmes et les prochains locataires en profiteront (je vais quand même pas ramener une poubelle et 2 assiettes chez nous au Québec, c’est insensé… Enfin, comme je disais (je l’avais dit?) c’est une maison qui a été rénovée et tous les locataires sont nouveaux, je suis arrivé le 2e, et à date on est 3. Et pis la propriétaire (chinoise) parle un anglais limité et nous répète qu’on doit acheter ces choses nous-mêmes si on en a besoin parce que c’est personnel (après tout c’est nous qui choisit si on mange ou pas, c’est certain!)… Enfin, au moins la chambre est d’une bonne grandeur et la maison est propre, c’est sûrement pour ça que j’avais choisi celle-ci. Mais j’ai du mal à avoir confiance en la propriétaire, elle est bizarre et apparemment elle prend en charge ce travail parce que la réelle propriétaire est une de ses amies (ou est-ce un de ses amis, who cares) dont le nom est encore indéterminé… Et c’est sans parler de cette lettre qui est arrivée ici hier matin… Une lettre au nom de Mr. J Faye inscrit à cette adresse, lui ordonnant de payer au conseil d’arrondissement le montant de £583.59 pour taxe municipale non payée…… Bizarre ce truc… En vrai ça a l’air d’une frime, un canular, parce que cette lettre est envoyée de la part d’une compagnie privée « Phoenix commercial collections » et nulle part apparaît l’adresse, un tampon, un sceau, une en-tête officielle ou quoi que ce soit faisant référence à l’arrondissement de Southwark (l’arrondissement dans lequel j’habite), et en plus, le numéro à rejoindre est un numéro 079 (téléphone mobile) donc c’est pas très sérieux ni crédible… J’ai essayé de rejoindre le gars en question et c’est la boîte vocale de T-Mobile qui répond… Donc, sûrement une tentative d’extorsion foireuse, juste un canular, espérons!

20090116-172408_d880071

Mais mes amis vous savez quoi? Je n’ai pas l’intention de m’en faire! Je suis déjà assez stressé dans vie comme ça, et j’ai pas l’intention de ruiner mon voyage avec une histoire de propriétaire verreux ou de fraude ou whatever… Ce qui arrivera arrivera et en attendant je compte profiter pleinement de mon séjour ici, surtout que maintenant que j’ai commencé à travailler, la première paye devrait rentrer dans 2 semaines, et tant mieux, parce que mon compte en banque ne peux plus descendre plus bas, sinon y’aura pas assez d’argent pour payer mon char haha (tout est sous contrôle, rassurez-vous!). Donc bref, je m’en fous des problèmes de cet appart, l’important c’est d’avoir un toit!

Donc j’ai décidé, puisque je ne travaillerai pas avant jeudi prochain, d’amorcer mon plan de visites pour cette année, c’est à dire visiter plusieurs petites et moyennes villes en dehors de London. J’avais dit que dès que j’aurais 3-4 jours de congé de suite, j’irais à Liverpool, parce que j’avais juste eu 6 heures sur 2 jours pour la visiter l’an passé et que y’a pas mal de potentiel d’exploration par là, et bien there we go, j’ai 5 jours de congé maintenant! Donc dimanche je pars pour Liverpool et je reviens mercredi, avec une virée dans les règles à Manchester entre temps, qui est située à genre 40 km de Liverpool… Donc voilà, le grand « England tour » est commencé!

En passant, la raison pour laquelle je ne travaille pas encore à temps-plein c’est qu’ils n’avaient pas vraiment besoin de personnel au Starbucks, mais que vu qu’il me connaissait, le manager a décidé de m’engager pour que je sois déjà là quand quelqu’un s’en irait, chose qui, je crois, est sur le point de survenir… Donc voilà! Pas de crise financière à l’horizon! (pas encore)

Donc, mes amis, malgré cette apparente morosité, je dirais que tout va bien et que le moral est bon! Sur ce, portez-vous bien!

Un record!

12 janvier 2009

En effet mes amis, un record! Après exactement 2 semaines, me voici en voiture (conduisant à droite et de l’autre bord de la rue)… Vous aurez compris que je n’ai pas de voiture, c’était une expression! Par contre j’ai une passe mensuelle pour le métro et les bus dans les zones 1 et 2… Tout ce dont j’ai besoin pour me déplacer! Mais mes amis ce n’est pas de cela dont je veux vous parler ce soir! Je voulais dire que me voici enfin établi dans cette ville, avec une chambre et une job! 2 semaines, un record n’est-ce pas! L’an passé il a fallu attendre 2 mois avant d’avoir enfin une job! Si la tendance se maintient, lors d’un éventuel 3e séjour, après 2 jours j’aurais une job et une chambre… Déménager et commencer à travailler sur le décalage horaire, le rêve!

En effet j’étais sensé aller signer pour cette chambre plutôt petite ce midi, mais hier je suis allé en voir 2 autres et elles étaient mieux! Tout d’abord celle dans le quartier Elephant & Castle (je sais ça sonne drôle), et la deuxième dans le quartier Battersea, drette sur la rue principale au-dessus d’un resto! Cette dernière me plaisait plus que l’autre mais le proprio exigeait un minimum de 6 mois, fuck! Je me suis donc rabattu sur cette chambre à Elephant & Castle (toujours pas habitués? Vous devrez vous y faire). Quelques points négatifs, ça a l’air d’être une nouvelle acquisition de la propriétaire (bien que la maison ne date pas d’hier), parce que toutes les chambres sont vacantes, j’espère que c’est pas mauvais signe… Et pis il reste encore quelques trucs à arranger, comme quelques meubles et internet dont la demande a déjà été faite. Mais cette chambre est plutôt grande, l’appart est propre, planchers en bois flottant, pas trop cher… Le quartier est pas si beau que ça, en fait c’est peut-être un des plus laids de London avec ces tours d’habitation en béton un peu partout, mais c’est très vivant, de ce que j’ai pu voir. Je dois marcher un peu pour me rendre aux transports, et je passe notamment par East Street qui devient un marché public quelque part dans la semaine (le jour reste à déterminer)… Donc, voilà! Enfin! Apparemment un gars a emménagé hier soir et une autre fille emménagera demain. Pour ma part ça sera demain aussi. La maison est située sur Aylesbury Road, Elephant & Castle… En fait je crois que le nom ne m’aide pas vraiment à me faire une bonne opinion de ce quartier… Me semble que rien qui a Éléphant dans le nom peut être attractif… Éléphant et Château, je vais essayer de trouver d’où ça sort et je vous en reparlerai… This is a Bakerloo line train to : Elephant & Castle, je devrai m’habituer à de nouvelles annonces du métro…

Et pis je (re)commence demain chez Starbucks rocks, un petit shift de 3 heures pour me remettre dedans! Vivement! Parce que là j’ai payé un mois de loyer et un mois de dépôt pour la chambre donc les fonds sont en voie de disparition dans mon petit bas de laine… C’est fou combien d’heures tu peux travailler sur les ponts durant les longues et froides nuits d’automne et de voir qu’après 2 semaines il ne reste même plus la moitié! Enfin, ça c’est temporaire, en attendant la première paye (un grand jour ça sera!)

Quoi qu’il en soit, ce fut 2 semaines très éprouvantes, maintenant la partie le fun va commencer!

Faque c’est cela, je n’ai rien d’autre à ajouter pour ce soir, sinon que je devrais bientôt commencer à explorer d’autres villes que London, dès que j’aurai le temps. Et aussi que je sais pas quand je posterai le prochain article, étant donné l’absence d’internet dans la maison pour l’instant… Quoique chez McDonalds ils ont la Wifi gratisse! Hummmmmm, burger! :)))

Ciao

Une certaine progression!

10 janvier 2009

Bonsoir!

Mes amis ça fait presque 2 semaines que je suis ici et les choses pourraient être pires! En effet, les choses semblent se placer tranquillement mais sûrement!

En premier lieu, qu’en est-il de mon travail? Et bien j’ai parlé au gérant du Starbucks à la station Victoria et il a accepté de me reprendre, tellement que j’étais un bon employé! Haha! En fait j’en suis très content, l’état de semi-crise financière n’aura une fois de plus pas duré très longtemps! Donc j’étais sensé retourner à Victoria aujourd’hui, mais une marche à propos de la crise en Iaraël/Palestine a rempli les rues des environs et donc le café s’est retrouvé plein aussi, donc pas le temps pour remplir de la paperasse, chose qui devrait donc être faite demain, et je devrais commencer jeudi…. en remplacement dans ce foutu kiosque que je détestait tant (mais je ne vais quand même pas chialer!!)…

Deuxièmement, la recherche d’appartement va aussi bon train… Enfin, je ne suis pas heureux à 100% de ce qui se passe mais quand même, pour 4-5 mois je vais quand même pas me plaindre. Ce qui arrive : J’ai visité quand même pas mal s’apparts et aucun m’a vraiment plu à 100%… Me semble que l’an passé quand j’ai visité celui que j’avais pris, je m’étais dit « Celui-ci fera l’affaire » sans mauvais sentiment, tout était correct (cependant de vices cachés se sont révélés par la suite, finalement c’était pas si bien que ça)… Quoi qu’il en soit, j’ai l’impression que toutes les chambres sont trop petites! Celle que j’avais l’an passé était parfaite! Enfin, j’en ai vu un dont la chambre était petite mais le reste de l’appart est vraiment bien (en apparences, toujours), pas cher, assez près de mon travail, et je fais affaire direct avec le proprio, contrairement à l’an passé où je devais moi-même m’occuper de poster une annonce et de trouver un remplaçant, si je voulais ravoir mon dépôt de £420!!! (chose qui est arrivé contre toutes attentes la veille de mon départ, rappelez-vous!)… Donc la chambre est petite, seul point négatif. Il n’y a pas non plus de bureau (j’aimerais quand même pouvoir gosser après mes photos en paix!!) mais le proprio a dit qu’il pourrait m’en avoir un. Donc je vais le rencontrer lundi pour parler de tout ça, et probablement signer le contrat. Mais bon, en attendant je continue quand même d’en visiter d’autres au cas-où. Sinon, bah je devrais avoir cette chambre dans le quartier Battersea lundi, si le proprio ne décide pas de prendre quelqu’un d’autre qui ne demande pas de bureau! Tant mieux, parce que je commence à en avoir marre de cette auberge…

En fait, cette auberge mérite un paragraphe à elle seule… On dirait qu’il n’y a pas une journée qui arrive sans qu’un rebondissement ne survienne… Aux dernières nouvelles, j’avais changé de chambre, passant d’une chambre à 10 à une chambre à 4 lits. Celle-ci est pas mal mieux, avec salle de bain « en-suite », ce qui est bien. Cependant la douche fuit et le plancher se retrouve ensuite plein d’eau. J’ai pensé qu’un peu de ce bon vieux duct tape ferait l’affaire (en effet, ça avait été probablement a chose la plus utile du précédent voyage, ça s’enligne pour l’être cette année aussi) mais il n’est pas à l’épreuve de l’eau, donc encore plus de planchers trempes… Quoi qu’il en soit ça c’est pas trop grave. La semaine passée y’avais un écossais de Glasgow qui logait dans a même chambre, bien sympathique. Cependant hier un type assez louche et quelque peu épeurant a fait son apparition… J’étais assis sur la chaise avec mon ordi en train de checker des apparts, encore et encore, quand ce type est entré. Je l’ai salué et demandé comment ça allait, faut bien socialiser un peu, on est dans une auberge jeunesse! Il a répondu d’une main en signe d’arrêt et a commencé à regarder autour de lui, avant de me demander où était le lit A… Juste au-dessus du mien, merde! J’ai décidé de lui tenir tête et me suis présenté, demandé d’où il venait, etc… Il vient du Nigéria. Il s’est ensuite appuyé face au lit à 2 étages et a commencé à lire un livre bizarre, qu’il avat sorti de son petit sac, son seul bagage… Je lui ai demandé ce qui l’emmenait à Londres et il s’est reviré à moitié vers moi et m’a chuchotté « To make my fortune » en se retournant avec un drôle de sourire… Hummmm… Il avait l’air d’un croche, le début typique d’un film d’horreur… Enfin, je suis parti bouffer en prenant soin de trainer avec moi mon ordi, mon appareil photo et mon passeport, choses que je laissaient habituellement dans la chambre qui n’a pas de casier. Pas question qu’il starte sa fortune avec l’argent d’échange de mes biens personnels… Je suis revenu à la chambre à minuit, écœuré des gens dans le café internet, et je me suis couché. Lui est revenu à 1h30, ouvert la lumière, bouffé un sac de chips (pas très silencieux) lu une ou 2 pages de son livre et s’est couché et a ronflé toute a nuit… Heureusement il a crissé le camp ce matin. Fait important, dans son sac il avait un pot de vaseline, pas de quoi rassurer tout co-chambreur… Dossier clos donc…

Et pis parlons-en des gens de cette auberge, qui je le rappelle, est une résidence étudiante. Je crois qu’ils laissent entrer les sans-abris, en cette vague de froid (version anglaise, dis-je bien). Et la place se retrouve parfois pleine de gens bizarres… Il y avait ce type, Andreas, environ 55 ans, qui dit venir de New York (je lui ai appris l’autre jour que les attentats du 11 septembre avaient ausi frappé à Washington, il s’est donc couché moins niaiseux ce soir là…) et qui dit étudier ici en recherche de je sais plus trop quoi… Il parle lentement, pas fort, et avec un accent non identifié, et rarement cohérent, donc tannant à parler avec… J’ai eu le malheur de le sauer l’autre fois, le gars a donc pensé que j’tais son ami et a commencé a me parler… Il n’a pas trop l’air d’un sans abri et avait effectivement des références crédibles comme quoi il travaillait dans une université à New York près de Central park. Donc à chaque fois que j’étais au café internet et qu’il s’emmenait, il s’assisait à côté de moi, me parlait de ces niaiseries et regardait ce que je faisais à l’ordinateur, me demandant continuellement « what’s this photo? »… Hier encore… je commençais à en avoir marre… Il s’est assis là, à la même table que moi, en train de faire semblant d’étudier, pendant 2 heures et, fait plutôt troublant, il ne devait pas étudier fort fort, parce qu’il était trop occupé à se taponner dans la région de la fourche… J’ai rien dit, mais c’était franchement dégeulasse… À un certain moment donné il s’est carrément foutu la main dans les culottes, en plein salon avec du monde présent, et ce à 2 mètres de moi… Il a notamment saué une fille qui passait par là alors que son autre main disparaissait dans ses pants… À ce moment là j’en ai eu marre (il était un peu tard aussi), je me suis levé, et au lieu de le saluer poliment comme d’habitude, je lui ai dit « Can I Tell you something? That’s disgusting! » En pointant sa main qu’on ne voyait pas… Sa réaction a été comme de la déception, comme s’il venait de perdre un ami haha… N’importe quoi… J’ai quitté la salle en lâchant « Have fun! »… Vous voyez le genre… Bref y’en a franchement marre de cette auberge et vivement, oh oui vivement que je sois chez moi!!!

Voilà mes amis, désolé si vous étiez en train de souper!

Rien de nouveau

6 janvier 2009

En effet, je vois même pas pourquoi je poste un article ce soir. En fait, la recherche d’appart va plutôt bon train, j’ai ai visité 4 en tout dont un un me semble bien, bien qu’un peu cher (on est à Londres après tout!)… Et aujourd’hui une visite sur mon compte en banque en ligne m’a un peu assomé, ajoutez à ça pas de nouvelles visites d’appart aujourd’hui et vous obtenez un moral à la baisse… Bah en fait pas vraiment, le moral est encore bon, mais à ce stade l’an passé j’aurait été déprimé dur… Non, en fait cette ville est géniale et en y pensant bien comme il faut, tout se passe comme prévu, ça fait qu’une semaine!!

En tout cas, c’était à prévoir que dès les amis parti, ça allait être plus plate… Mais bon, en plus de visiter quelques apparts, j’ai fait ce que j’aimais bien faire dans le bon vieux temps : Explorer London! Quelle belle activité! Exploration de Marylebone, Paddington, La P’tite Venise, Greenwich Park, Blackheath et Lewisham (noms qui ne vous disent probablement rien, et tant pis!!)… Les visites sont plutôt courtes vu le faible nombre d’heures de clarté et la vague de froid qui a battu un record vieux de 15 ans (il fait environ -7 la nuit haha)…

Et pis j’ai foutu des nouvelles photos sur Flickr, qui, je le rappelle, parce que certains ne le savent pas encore, est et sera le site où seront postées toutes mes photos dans l’avenir. Cliquez ici. Restez aux aguets, j’en posterai régulièrement.

Ah ouais, j’allais oublier la job, â va en prendre une avant longtemps mes amis… Mon ancien gérant doit revenir demain ou jeudi et je vais aller le voir pour savoir si je travaillerai encore à Unit 38 ou dans un autre café… Ça va commencer à presser le travail!!

Faque, je pense que j’ai tout dit, disons que je peux résumer mon moral de cette façon « Fausse déprime », déprime qui n’en est pas une… Sentiment bizarre que je devrait même pas avoir…

Mot de la fin : London Rocks!

See ya

Début de la recherche d’appart

3 janvier 2009

Tout d’abord, j’aimerais vous souhaiter à tous une bonne année 2009.

En effet mes amis, comme le dis le titre, la recherche d’appartement à London commencera sous peu, mais d’abord, voici comment se sont déroulés les derniers jours.

Mardi passé, j’allais donc rejoindre 3 amis qui s’ammenaient icitte pour passer quelques jours et célébrer l’arrivée de 2009. Je suis donc allé au pied du Big Ben pour rejoindre Gabriel de Toulouse tel que convenu et nous sommes ensuite allés rejoindre les 2 autres au pancréas (la gare St-Pancras), c’est-à-dire Laurent de Grenoble et Mitch de Montréal étudiant temporairement à Lyon.

Coup de barreNous avons fait la meilleure activité à faire dans cette ville : Explorer London. Nous avons exploré les endroits plus et moins touristiques. Pour ma part, j’ai redécouvert ma ville d’adoption! J’ai réussi à identifier ce feeling qui s’était emparé de moi dès que je suis revenu mardi, c’est assez spécial, c’est comme si je n’étais jamais parti, je ressentais la même chose que quand je suis revenu au Québec l’été passé, c’est pas comme si j’arrivais dans une ville inconnue et que je venait la visiter, non, cette fois j’étais chez moi et pis je n’avais même pas besoin de me réhabituer ou de me remettre dans une quelconque routine, c’est instinctif, je faisais juste comme je faisais avant, prendre le métro, aller à un resto que je connais, enfiler les coins de rues sans besoin de carte, etc… Tout est comme avant, à la même place, de la même couleur, les mêmes commerces, les mêmes pancartes, mêmes phrases, mêmes expressions, même odeurs, mêmes annonces automatiques, etc… J’avais pas l’impression que j’avais eu le temps d’oublier le moindre détail, comme si je m’étais absenté que le temps d’un week-end… La vérité est que je me sens ici chez moi et que j’aime cette ville. Donc dans les prochains mois j’irai explorer cette ville avec plaisir et ça sera grandiose.

Quoi qu’il en soit, j’avais décidé de venir ici à la fin de décembre pour une seule raison : Assister pour une deuxième fois au décompte du 31 décembre. J’avais bien fait mon travail de convaincre mes amis que l’attente en vaudrait la peine et cette fois nous serions aux premières loges, drette en face de la grande roue (London Eye). On est arrivé là à 19h et on était pratiquement les premiers en avant de la roue de l’autre côté de la rivière. On a attendu là 5 heures, mais mes amis, c’était absolument incroyable. Je pense que y’a encore rien dans ma vie que j’ai fait ou que j’ai vu qui dépasse cette soirée. L’ambiance absolument débile qui était dans l’air à partir d’environ 10 minutes avant minuit jusqu’à ce que nous revenions à l’auberge, vers 3h du mat.

La foule incroyablement dense, chose que je ne supporte pas normalement mais ce soir là était une exception, la grande roue qui changeait constamment de couleur, l’éclairage de plus en plus spectaculaire au cours de la soirée, les projections de 25 étages sur l’immeuble voisin, et pis quand ils ont annoncé qu’il restait 10 minutes, et pis finalement le décompte de la dernière minute, l’explosion de joie et pis les feux d’artifice absolument incroyables, et pis cette fois sans rien pour obstruer la vue… C’était génial, faut voir ça un jour mes amis, faut venir à London pour le réveillon du jour de l’an!

Et pis une fois tout ça fini, la foule s’est dispersée assez vite, découvrant un site rempli de déchets et de bouteilles vides. Nous sommes restés là, à faire la fête, boire de la bière et parler avec quelques personnes qui voulaient bien nous parler, dont cette fille qui avait une attirance assez forte pour le chapeau à Gab… Et pis ensuite ces policiers qui faisaient monter les gens sur leurs motos, les rues bondées de monde, le métro gratuit, le gars avec un chat sur le dos au Burger King, le gars qui a essayé d’embrasser le chat, la prise de bec qui s’en est suivi, le bord des rues souillées de pisse, les ruelles sombres, les putes qui s’accroupissaient pour pisser à la vue de tous, une atmosphère à la fois festive, étrange et même un peu chaotique… Soirée inoubliable! Ville malade! London rocks!!

Voici quelques photos de l’événement:

img_5227

L'éclairage se spectacularise

Début des feux

Foule

Feux d'artifice

Joyeux lurons

Fin des feux d'artifice, bière et joie

Mais que fait la police?

Et pis ensuite depuis quelques jours nous avons vu pas mal le plus important à montrer à des touristes ébahis, et je suis content qu’ils aient aimé cette ville! Faut absolument que vous la visitiez, merde, ouvrez-vous les yeux!!!

Mais comme toute bonne chose a une fin, la visite est partie, les célébrations du début de voyage sont finies, pis là je me retrouve seul à moi-même, prêt à rembarquer dans la bonne vieille routine.

Je me suis fait changer de chambre. J’étais dans une chambre à 10 lits avec les 3 autres, et pis un chinois qui détient maintenant le record du comportement nocturne le plus bizarre (mais drôle) que j’ai jamais vu… Pour une fois que j’éprouve autre chose que de la mauvaise humeur quand j’entend quelqu’un ronfler… Disons que je me suis tapé quelques fous rires en pleine nuit haha. Faudra que je vous fasse l’imitation de son ronflement et de ses autres bruits quand je vous verrai!, Quoi qu’il en soit, une chambre à 10 c’est un peu trop de monde, je suis donc maintenant dans une chambre à 4 lits, pas mal plus propre, avec salle de bain dans la chambre, au premier étage.

Et pis ben comme je vous disais au début, ce soir je vais commencer à regarder des annonces d’apparts sur internet et je vais faire des téléphones demain. J’espère que ce dossier là sera clos(se) le plus vite possible. Et pis pour la job, je vais aller voir le gérant du Starbucks à Victoria mercredi prochain quand il reviendra de vacances. Je ne chercherai rien d’autre d’ici là.

Pour les autres photos, j’en ai pas mal, je les mettrai sur Flickr dès que possibe

Donc c’est pas mal tout ce qui a à dire à ce sujet. Sauf peut-être une dernière déclaration : L’argent s’envole vite en sacre!

Sur ce, portez-vous bien.

Sentiment de déjà vu…

30 décembre 2008

Please mind the gap between the train and the platform! Je viens d’entendre cette annonce là dans le métro, wow, sentiment de déjà vu assez puissant… En fait c’est dur à dire le feeling que j’ai en ce moment… J’ai l’impression de revivre l’an passé…

En tout cas, j’espérais survoler la ville comme l’année passée mais ça ne s’est pas produit, l’avion a fait un drôle de virage avant d’entrer à l’aéroport… Mais sinon le vol s’est bien déroulé, un des meilleurs à date, pas de mal aux oreilles ni de turbulences, je suis donc en vie! (Et à London, a great place to be)!

En tout cas mes amis je ne ressent pas trop de fatigue bien qu’il soit 10h am (donc 5 heures au Québec, où j’étais encore ce matin, hier, tantôt…) mais ça ne saurait tarder… Je suis présentement au café internet de l’auberge, même café, même auberge, à côté de la station Great Portland Street, et puis l’immeuble en construction de l’an passé, juste en face de la station, la première chose que j’avais vu de London l’an passé, est encore en construction, rien pour freiner ce sentiment de déjà vu qui m’habite…

Quoi qu’il en soit, je dois retirer de l’argent, aller rendre visite à mes amis de Starbucks, et pis ensuite 3 amis québécois et français me rejoindront et passeront quelques jours icitte, nous irons donc assister au décompte avant 2009… Donc voilà, London Rocks, London Now, pirat’s, toutes ces expressions sans réelle signification ont retrouvé tout leur sens aujourd’hui.

Sur ce… À prochaine!

Here we go again…

28 décembre 2008

Mes amis la hâte insupportable à London est un sentiment franchement plus agréable que la nostalgie insupportable de London qui a eu lieu tout l’été. Là c’est comme la nostalgie en voie d’être guérie! Viva!!!

Donc chers amis on est dimanche le 28, je pars demain à 19h45 de l’aéroport de Montréal et j’arrive à 7h10 am heure de London, mardi! Une chance cette fois je serai en terrain connu, le métro de London n’ayant plus de secret pour moi! Et pis le lendemain ça sera déjà le jour des feux d’artifices grandioses tout de suite après le décompte, auquel j’assisterai avec des amis en visite à London! Vivement demain, y’en a marre de l’attente!

Donc le plan est simple! J’arrive à London et je profite des 4 premiers jours entre amis pour célébrer et décompresser du décalage horaire. Ensuite je me met déjà en mode recherche d’appart. Pour la job, bien disons que j’ai des bons contacts chez Starbucks et que je pourrais trouver du travail plus rapidement que l’an passé. Ensuite je reste à London jusqu’en mai, sauf une semaine que je prévoie prendre pour visiter l’Islande, le seul autre pays que je devrais voir au cours de ce séjour. En effet, le plan est beaucoup moins ambitieux que l’an passé. Entre temps, je prévois visiter plusieurs petites et moyennes villes d’Angleterre, ce que j’aurais voulu faire l’an passé… Et pis je reviens le 20 mai, après un peu moins de 5 mois là-bas.

Donc, aussitôt que j’arrive je tenterai de vous faire part de mes premières impressions. Sur ce, portez-vous bien!

Introduction

8 décembre 2008

Yo.

Comme vous le savez, le voyage en Angleterre de l’an passé a été tellement génial que j’ai décidé de remettre ça cette année aussi… Donc je pars le 29 décembre (juste à temps pour les feux d’artifice) et je reviens le 20 mai 2009 (juste à temps pour me faire enlever mes dents de sagesse).

Contrairement à l’an passé, où mes récits étaient tenus sur mon site principal, www.axelrd.com, cette année ça sera fait sous forme de blogue externe (wordpress), celui que vous êtes après lire justement. Les avantages sont nombreux, entre autres : La possibilité pour vous de foutre des commentaires aux articles (recommandé), et aussi pour moi, beaucoup moins de gossage pour les mettre en ligne.

Même chose pour les photos, qui sont déjà hébergées sur un autre site externe, Flickr, ce qui sera le cas aussi des prochaines photos à suivre lors de ce voyage en Angleterre 2009. Bien sûr le tout sera accessible à partir du site principal, qui redirigera vos clics vers les sites externes… En fait c’est un peu comme un Fédéralisme décentralisé, mais en moins cacophonique.

SO, mes amis, mettez ce site là dans vos favoris, je vais commencer à mettre des articles plus ou moins régulièrement un peu avant le départ… So, stay tuned!