Une certaine progression!

Bonsoir!

Mes amis ça fait presque 2 semaines que je suis ici et les choses pourraient être pires! En effet, les choses semblent se placer tranquillement mais sûrement!

En premier lieu, qu’en est-il de mon travail? Et bien j’ai parlé au gérant du Starbucks à la station Victoria et il a accepté de me reprendre, tellement que j’étais un bon employé! Haha! En fait j’en suis très content, l’état de semi-crise financière n’aura une fois de plus pas duré très longtemps! Donc j’étais sensé retourner à Victoria aujourd’hui, mais une marche à propos de la crise en Iaraël/Palestine a rempli les rues des environs et donc le café s’est retrouvé plein aussi, donc pas le temps pour remplir de la paperasse, chose qui devrait donc être faite demain, et je devrais commencer jeudi…. en remplacement dans ce foutu kiosque que je détestait tant (mais je ne vais quand même pas chialer!!)…

Deuxièmement, la recherche d’appartement va aussi bon train… Enfin, je ne suis pas heureux à 100% de ce qui se passe mais quand même, pour 4-5 mois je vais quand même pas me plaindre. Ce qui arrive : J’ai visité quand même pas mal s’apparts et aucun m’a vraiment plu à 100%… Me semble que l’an passé quand j’ai visité celui que j’avais pris, je m’étais dit « Celui-ci fera l’affaire » sans mauvais sentiment, tout était correct (cependant de vices cachés se sont révélés par la suite, finalement c’était pas si bien que ça)… Quoi qu’il en soit, j’ai l’impression que toutes les chambres sont trop petites! Celle que j’avais l’an passé était parfaite! Enfin, j’en ai vu un dont la chambre était petite mais le reste de l’appart est vraiment bien (en apparences, toujours), pas cher, assez près de mon travail, et je fais affaire direct avec le proprio, contrairement à l’an passé où je devais moi-même m’occuper de poster une annonce et de trouver un remplaçant, si je voulais ravoir mon dépôt de £420!!! (chose qui est arrivé contre toutes attentes la veille de mon départ, rappelez-vous!)… Donc la chambre est petite, seul point négatif. Il n’y a pas non plus de bureau (j’aimerais quand même pouvoir gosser après mes photos en paix!!) mais le proprio a dit qu’il pourrait m’en avoir un. Donc je vais le rencontrer lundi pour parler de tout ça, et probablement signer le contrat. Mais bon, en attendant je continue quand même d’en visiter d’autres au cas-où. Sinon, bah je devrais avoir cette chambre dans le quartier Battersea lundi, si le proprio ne décide pas de prendre quelqu’un d’autre qui ne demande pas de bureau! Tant mieux, parce que je commence à en avoir marre de cette auberge…

En fait, cette auberge mérite un paragraphe à elle seule… On dirait qu’il n’y a pas une journée qui arrive sans qu’un rebondissement ne survienne… Aux dernières nouvelles, j’avais changé de chambre, passant d’une chambre à 10 à une chambre à 4 lits. Celle-ci est pas mal mieux, avec salle de bain « en-suite », ce qui est bien. Cependant la douche fuit et le plancher se retrouve ensuite plein d’eau. J’ai pensé qu’un peu de ce bon vieux duct tape ferait l’affaire (en effet, ça avait été probablement a chose la plus utile du précédent voyage, ça s’enligne pour l’être cette année aussi) mais il n’est pas à l’épreuve de l’eau, donc encore plus de planchers trempes… Quoi qu’il en soit ça c’est pas trop grave. La semaine passée y’avais un écossais de Glasgow qui logait dans a même chambre, bien sympathique. Cependant hier un type assez louche et quelque peu épeurant a fait son apparition… J’étais assis sur la chaise avec mon ordi en train de checker des apparts, encore et encore, quand ce type est entré. Je l’ai salué et demandé comment ça allait, faut bien socialiser un peu, on est dans une auberge jeunesse! Il a répondu d’une main en signe d’arrêt et a commencé à regarder autour de lui, avant de me demander où était le lit A… Juste au-dessus du mien, merde! J’ai décidé de lui tenir tête et me suis présenté, demandé d’où il venait, etc… Il vient du Nigéria. Il s’est ensuite appuyé face au lit à 2 étages et a commencé à lire un livre bizarre, qu’il avat sorti de son petit sac, son seul bagage… Je lui ai demandé ce qui l’emmenait à Londres et il s’est reviré à moitié vers moi et m’a chuchotté « To make my fortune » en se retournant avec un drôle de sourire… Hummmm… Il avait l’air d’un croche, le début typique d’un film d’horreur… Enfin, je suis parti bouffer en prenant soin de trainer avec moi mon ordi, mon appareil photo et mon passeport, choses que je laissaient habituellement dans la chambre qui n’a pas de casier. Pas question qu’il starte sa fortune avec l’argent d’échange de mes biens personnels… Je suis revenu à la chambre à minuit, écœuré des gens dans le café internet, et je me suis couché. Lui est revenu à 1h30, ouvert la lumière, bouffé un sac de chips (pas très silencieux) lu une ou 2 pages de son livre et s’est couché et a ronflé toute a nuit… Heureusement il a crissé le camp ce matin. Fait important, dans son sac il avait un pot de vaseline, pas de quoi rassurer tout co-chambreur… Dossier clos donc…

Et pis parlons-en des gens de cette auberge, qui je le rappelle, est une résidence étudiante. Je crois qu’ils laissent entrer les sans-abris, en cette vague de froid (version anglaise, dis-je bien). Et la place se retrouve parfois pleine de gens bizarres… Il y avait ce type, Andreas, environ 55 ans, qui dit venir de New York (je lui ai appris l’autre jour que les attentats du 11 septembre avaient ausi frappé à Washington, il s’est donc couché moins niaiseux ce soir là…) et qui dit étudier ici en recherche de je sais plus trop quoi… Il parle lentement, pas fort, et avec un accent non identifié, et rarement cohérent, donc tannant à parler avec… J’ai eu le malheur de le sauer l’autre fois, le gars a donc pensé que j’tais son ami et a commencé a me parler… Il n’a pas trop l’air d’un sans abri et avait effectivement des références crédibles comme quoi il travaillait dans une université à New York près de Central park. Donc à chaque fois que j’étais au café internet et qu’il s’emmenait, il s’assisait à côté de moi, me parlait de ces niaiseries et regardait ce que je faisais à l’ordinateur, me demandant continuellement « what’s this photo? »… Hier encore… je commençais à en avoir marre… Il s’est assis là, à la même table que moi, en train de faire semblant d’étudier, pendant 2 heures et, fait plutôt troublant, il ne devait pas étudier fort fort, parce qu’il était trop occupé à se taponner dans la région de la fourche… J’ai rien dit, mais c’était franchement dégeulasse… À un certain moment donné il s’est carrément foutu la main dans les culottes, en plein salon avec du monde présent, et ce à 2 mètres de moi… Il a notamment saué une fille qui passait par là alors que son autre main disparaissait dans ses pants… À ce moment là j’en ai eu marre (il était un peu tard aussi), je me suis levé, et au lieu de le saluer poliment comme d’habitude, je lui ai dit « Can I Tell you something? That’s disgusting! » En pointant sa main qu’on ne voyait pas… Sa réaction a été comme de la déception, comme s’il venait de perdre un ami haha… N’importe quoi… J’ai quitté la salle en lâchant « Have fun! »… Vous voyez le genre… Bref y’en a franchement marre de cette auberge et vivement, oh oui vivement que je sois chez moi!!!

Voilà mes amis, désolé si vous étiez en train de souper!

Une Réponse to “Une certaine progression!”

  1. Ery Says:

    HAHAHA XD D’la vaseline…! LOL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :